page précédente

Voici quelques témoignages de résultats obtenus avec une méthode Naet " perso " combinée avec
la Medecine chinoise…
Travail effectué grâce aux fioles " émotionnelles ", fioles des structures cérébrales et organes et des méridiens d'acupuncture.


T20

J'ai rencontré Jean-François Marty il y a plus d'un an maintenant, pour faire face à des problèmes de santé.
Initialement, je venais pour des gênes intestinales qui me dérangeaient particulièrement et qui m'empêchaient toute détente abdominale. Je lui montrai également la présence d'un eczéma localisé persistant.
Par des soins répétés, Jean-François s'est mis à identifier des allergies alimentaires d'une part et des émotions bloquées à l'origine de cette allergie d'autre part. Il en profitait pour supprimer l'allergie et agissait sur mon bien être psychique en même temps. Dubitatif au début, je percevais un mieux-être séance après séance . Au bout d'une quinzaine de soins, j'ai fini par ressentir des modifications profondes et me retrouvais à la fois avec un ventre relaché, un eczéma disparu, une tranquilité intérieure...
Les émotions trouvées étaient du domaine du deuil, de..., de.... et les déblocages systématiquement effectués, me libéraient à chaque fois, me permettaient l'accès à ma personnalité profonde et libre.
Cette transformation a sans aucun doute contribué à la mise en route d'un projet professionnel ancien que j'avais en tête, sans oser le réaliser jusqu'ici, la reprise d'une entreprise avec son équipe d'hommes et de femmes, son produit et son ambition.


T19

Marie-Christine 45 ans

Que raconter de moi ?

Toute ma vie a été une succession d'échecs : scolarité, amour...... avec l'impossibilité de construire dans aucun domaine de ma vie.
J'avais l'impression d'être coincée dans un étau et souvent même de ne pas être une personne à part entière.
Des idées suicidaires étaient souvent présentes et je me disais que c'était sûrement la seule porte de sortie dans ma situation.
J'élève seule mon fils, sans aucune aide et parfois je regrettais jusqu'à sa naissance.
S'il vous plaît ne me jugez pas, j'adore mon fils mais j'avais honte de ne pouvoir lui offrir qu'une mère dépressive , mal dans sa peau et souvent en pleurs.
J'avais très souvent de fortes migraines, une amie m'a parlé de Mr Jf Marty.
Je m'y suis rendue une première fois pour mes migraines. Lorsque JFM m'a demandé de me dévêtir, j'étais tellement mal dans ma peau que j'ai éclaté en sanglots. Il a tout de suite compris que le problème était bien plus profond.
Au fil des séances, JFM et moi même avons découvert et mis à nus de nombreux problèmes, le plus violent étant une agression sexuelle subie entre 3 et 4 ans.
Il a fallu environ 9 mois de collaboration, de pleurs (pour ma part) et beaucoup de patience et de réconfort de la part de JF M. Par moment, mon état empirait et parfois, je n'y croyais plus.
Aujourd'hui tout va bien.
Je suis toujours de bonne humeur, optimiste et souriante.
Je peux enfin avancer à petits pas dans la vie.
Et miracle, ma vie sexuelle est enfin normale et même riche, je m'épanouis pleinement.
J'aimerais ajouter une chose importante : c'est à l'instant où j'ai pu enfin pardonner à mon agresseur que mon état s'est amélioré.
Je suis persuadée que la guérison passe inévitablement par le pardon.
Alors, un grand merci à JF M pour sa patience, son travail, sa gentillesse.

T 18: Mady 39 ans

Que fait un poisson dans un bocal ? Il tourne en rond…
Bien des années à tourner en rond. Bien sûr à construire aussi mon chemin.
Un chemin cependant restreint, voire enfermé. Alors on aimerait pousser les murs pour mieux respirer, faire sauter la chape de plomb au-dessus de sa tête.
Mais rien n'y fait, l'épanouissement tant attendu tarde à venir… Certes mon instinct m'a parlé plus d'une fois, mais je ne l'entendais qu'à moitié.
Le "mal être" s'installe avec les années… Il se nourrit, grossit, s'étoffe et étouffe.Jean François, m'a fait prendre conscience de la pesanteur des schémas de vie liés notamment aux évènements passés.
Evènements enfouis profondément dans la mémoire, mais que le corps, pour qui sait l'écouter, restituent.
Tel un "passeur", il a écouté, entendu et les verrous ont sauté, ou du moins pour une grosse partie.Aujourd'hui, je me sens femme, je prends ma place et me sens présente dans chaque instant, avec ma famille, mes ami(e)s … Le cœur, le corps, l'esprit beaucoup plus léger, j'embrasse la vie.Merci à toi, Jean François…

Mady de Bordeaux


T17

Sonia 20 ans..

Je vais tenter de retranscrire avec les souvenirs qu'il me reste, de ce que j'ai vécu et l'expérience qui est la mienne. Car maintenant tout est loin et commence à s'effacer dans ma mémoire pour laisser place à d'autres choses plus belles.
Avant de commencer mon travail chez M. Marty je n'étais plus moi-même.
Quatre ans auparavant j'avais subi des violences sexuelles et je n'avais pas réussi à en parler.
Il n'y a qu'un an donc 3 ans après les faits que j'ai pu en parler à ma mère.
J'avais des sentiments de peur, de honte et d'incertitude.
Pendant l'adolescence, nous avons tous un coté rebelle, et nous faisons tous des choses, comme sortir en cachette, dans le dos de nos parents et c'est ce qu'il m'est arrivée cette nuit là.
Je suis sortie à une soirée tout du moins je le suppose car au moment des faits j'ai été droguée et je n'ai que des flashs de cet évènement douloureux et donc je ne me souviens pas de la personne qui m'a violenté ni le lieu mais des flashs violents qui revenaient dans ma tête durant mon sommeil et même la journée.
Des angoisses commençaient à me pourrir la vie telle que la peur de la foule, le dégout de moi-même et le contact avec les autres m'insupportait. Je passais mon temps à me laver les mains et prendre des bains plusieurs fois par jour, je me sentais sale.
Avec mes parents nous sommes allés porter plainte, même 3ans plus tard c'était important de le faire.
Ensuite j'ai pu commencer à faire un travail sur moi-même avec différentes personnes qui ont essayé de m'aider. J'ai commencé par voir une thérapeute magnétiseuse et un psychiatre sans grand résultat et enfin M. Marty qui lui m'a beaucoup apporté en traitant mon émotionnel à partir d'une méthode appelée NAET.
J'ai commencé les séances et suis passée par différents stades d'émotions que je ne connaissais plus et qui m'ont permis peu à peu de redécouvrir la vie comme elle était.
Tout d'abord j'ai beaucoup pleuré (sans raison apparente), j'ai eu mal au ventre, j'ai crié, et je me suis remise à rire et à bouger plus activement, à réintégrer ma personnalité et mon corps qui n'était devenu que le reflet d'une fille traumatisée.
Après quelques séances, qui étaient intenses pour moi, nous avons fini de passer le balai et de faire le ménage dans ma tête mais aussi dans mon corps ; les meubles sont revenus à leur place et tout est presque propre.
Je sors enfin la tête de l'eau et je me sens revivre. Sonia


T 16

Je viens de terminer mes séances avec JF et j'ai l'impression d'être quelqu'un d'autre, enfin non
j'ai enfin l'impression d'être moi.
Grâce à son travail j'ai pu comprendre pourquoi j'empoisonnais ma vie et celle des autres, et pourtant j'ai consulté pas mal de personne qui m'on aidé mais pas dans le temps.
Je pense qu'il faudra encore du travail sur moi même mais certaines de mes phobies se sont envolées et je vis bien mieux.
J'ai l'impression de ne pas avoir dormi depuis des années tellement j'avais du sommeil à rattraper et je vous certifie que je dors maintenant comme un bébé, ma forme physique et bien meilleure et la volonté de perdre les 20kg que j'ai en trop m'est venue toute seule et en plus ça marche après des années de régimes sans résultat, comme ont dit bien dans sa tête, bien dans son corps.
Je prends enfin des tunnels où avant il fallait que je me prépare psychologiquement, je peux prendre ma voiture et partir faire des kilomètres sans mon mari ou ma mère, en fait mes crises de claustrophobie et de spasmophilie se sont bien atténuées je dirais même qu'elles ont disparues dans certains cas.
J'avais un sentiment d'insécurité et de peur. Tout ce que j'entreprends me parait moins difficile
j'ai repris confiance en moi (j'ai même gagné une compétition dernièrement) mais je sens qu'il reste encore quelque chose à faire, c'est normal comme dirait JF je traine DE BELLES CASSEROLES !!!
Je sais qu'il n'aime pas ça mais je ne remercierai jamais assez JF de m'avoir sorti de cet engrenage.
Amicalement

Sylvaine de Grenoble


T 1


J'espère que mon témoignage redonnera espoir à ceux dont la souffrance liée à des évènements
douloureux de leur vie, les submerge et les entraîne dans un tourbillon dont il est difficile de sortir seul.
Sachez que vous n'êtes pas seuls et que ce difficile parcours peut s'arrêter grâce à certaines personnes qui ont les moyens, le don mais aussi le désir de vous aider à aller mieux...

Pour moi cette personne a été JFM.
Dans mon histoire plusieurs événements successifs graves m'ont atteinte profondément et plongée
dans l'enfer de la déprime et de l'insomnie chronique.Mes seules émotions perceptibles étaient la fatigue de la vie,le chagrin, l'angoisse et le désespoir...
Un jour un ami me voyant dans la détresse me parla de Mr Marty et de sa méthode de travail, si différente des méthodes traditionnelles.
L'envie de m'en sortir était très fort et il me fallait trouver la personne qui réussirait à faire sauter

tous ces satanés verrous émotionnels qui nous emprisonnent...Et il y est parvenu.

Petit à petit grâce à son art, son charisme et sa sympathie tout a commencé à changer...

Mon corps parlait pour moi, exprimant inconsciemment la réalité de mes "faiblesses" et de sa
souffrance ! En traitant une à une toutes ces émotions polluées il a permis par ses soins, de faire naître en moi un sentiment de bien-être chassant toutes ces angoisses fantômatiques et guérissant cette terrible insomnie...

Le mot "sérénité" me vient à l'esprit pour décrire ce nouvel état..J'ai réappris à savourer chaque jour nouveau et à reprendre goût à la vie...J'espère que mon expérience vous aidera à découvrir qu'avec une aide aussi précieuse, la vie peut vous sourire à nouveau....

T. de Paris


T2
Voilà, mon histoire .... Celle d'une petite fille de nature déprimée, avec une enfance et adolescence malheureuse ... ni abusée, ni maltraitée ... rien de spectaculaire à raconter, juste que mes problèmes ont commencé dès ma conception, et que les choses, les évènements n'ont fait qu'empirer au fil des années.
Pendant de nombreuses années, j'en ai usé des fauteuils de psy, en essayant toutes sortes de thérapies, avec des approches différentes.
J'ai eu l'impression d'avoir tout essayé, d'avoir tout dit, de connaître parfaitement l'origine de tous mes problèmes ... sans toutefois arriver à résoudre mon mal être profond.
Certes, cela me faisait du bien, temporairement, puis cette déprime profonde revenait me tourmenter. Cela ne pouvait donc être que dans ma nature, non ?!
Plus les années passaient, avec son flot d'orages, d'ouragans, et plus je perdais confiance en moi,
me retranchant dans mes tourments.
Jusqu'à perdre pied, complètement, et ce, dans tous les domaines (professionnel, familial, amical et amoureux).Ma seule satisfaction, "ma bouée de secours", c'était ma petite fille.
Et pourtant, quand une bonne fée m'a conseillé de venir vous voir, je n'espérais qu'une chose ...
que ma fille ait un accident mortel, pour que je puisse ENFIN avoir le droit de mettre fin à mes jours.
Je savais que je n'aurais que quelques jours de souffrance extrême, puis enfin cette libération tant attendue. (Malgré cet état, rassurez-vous, ma petite fille va très bien, elle est épanouie et heureuse de vivre ... je lui ai donné absolument toute l'énergie et l'amour que je pouvais et que j'avais, dernières ressources enfouies au fond de moi !)
Alors j'ai accepté d'essayer une nouvelle fois, avec encore une autre approche, de traiter mes problèmes psy ... qu'avais-je à perdre ?
Rien, si ce n'est de rester dans l'état dans lequel j'étais ... c'est-à dire pas brillant du tout !
Nous avons commencé par le grand nettoyage ... celui des bas-fonds, dites vous ?!
Au fil des séances, j'ai senti que mon enveloppe corporelle, vide, sans âme, commençait à se remplir.
J'ai senti que JE rentrais chez moi.
D'abord , cette sensation nouvelle, de me retrouver à l'intérieur de moi, que mon être retrouvait
de la consistance ..... certes, de type "gruyère", avec plein de trous à l'intérieur ...
mais entre les trous, du plein !
Et déjà, qu'est-ce que c'était bon !!!
Puis, nous avons (vous avez) continué à travailler avec les tubes émotionnels NAET ...
le rejet, l'abandon, la colère, la frustration, la haine, la sous-estime de soi, la peur ... et tant d'autres, seules ou combinées (que d'associations possibles !) ... tout ça, sans que je n'ai rien à raconter, sans que ma tête ne puisse résister et faire barrage à ce changement tant désiré, à ce changement salvateur !
Et voilà, voilà une autre femme, voilà ENFIN une FEMME devrais-je dire, qui renait à la vie ...
neuf mois de travail ensemble ... pour cette deuxième naissance que vous m'avez offerte,
cette vrai naissance à MA vie, à moi !
Je me sens sereine, je me sens moi même, avec mes qualités et mes défauts, mes forces et mes faiblesses, prête à affronter les difficultés de la vie.
Je ne ressens plus ce vide, vide paradoxalement brisé en mille morceaux, qui n'ose même plus parler aux gens, connus ou inconnus, par peur de tout le monde ... et surtout de moi même.
Je ne me repasse plus ces évènements, ces souvenirs, qui à tous les coups, me replongeaient dans ce mal être connus ... que j'essayais alors de chasser de ma mémoire, de ma tête ... mais qui revenaient inexorablement ....
Allez, j'avoue avoir encore essayé, à plusieurs reprises ... mais comme ça ne marche plus, comme je ne ressens absolument rien, alors ça a cessé tout seul, sans effort ... et même, je n'y arrive plus !
Je me sens LIBEREE.
Je sais que vous ne voulez pas de remerciements, ni d'encensement ....
alors je ne vous en ferai pas !!!! Je me contenterai de vous envoyer mon témoignage, comme je vous l'ai promis, et je suis sure que vous arriverez à lire entre les lignes tout ce que j'aurais aimé vous dire, à Vous ! Amicalement…
Veronique de Grenoble


T3

L'été dernier, je croisais une voisine de mon immeuble, et voyant que j'avais facilement les larmes aux yeux et plein de tristesse en moi, elle m'indiquait M. Marty et me donnait ses coordonnées.
Me citant quelques exemples de ce qu'il avait fait pour elle, je n'avais qu'une hâte...aller le voir. Bien sûr, les premières séances ,je lui parlais de mes problèmes de dos, mais n'osais aborder
MON VRAI PROBLEME.
Ce n'est pas facile de parler de viol et qui plus est un viol collectif, à l'âge de 14 ans et j'en ai 58 !
on se sent coupable, honteuse, salie . Vu comment les gens jugent les filles qui se font violer...
Ca parait toujours être de leur faute! Et pourtant...
Je ne pouvais évoquer ce douloureux "épisode" de ma vie et même y penser, sans avoir immédiatement les larmes qui me montaient aux yeux tout en ayant des images et les paroles qui me revenaient à l'esprit, dans les moindres détails.
J'ai dû garder le silence pendant 25 ans, sans aller consulter personne!!!
Ensuite, en 95, je me suis décidée à aller voir un psy et, malgré de très nombreuses séances,
rien n'y changeait.
Je pensais que ça venait du psy qui ne me convenait pas, j'en changeais souvent, et à chaque fois,
au lieu de m'aider, ça remettait cet "évènement" à la surface, sans rien régler à mon mal-être, bien au contraire!!
Ce n'était pas l'envie de m'en sortir qui me manquait...mais rien, ni les séances, parfois 2 par semaine, ni les anti-dépresseurs et somnifères à très fortes doses ne venaient à bout de mon mal-être...
Et voilà qu'en 5-6 séances en traitement Naet,chez JFM, je me suis sentie mieux, même si au cours de certaines, sans savoir pourquoi, mes larmes coulaient, sans que je puisse maîtriser quoi que ce soit...
Certaines fois, je continuais à pleurer bien après la séance, mais je pense que c'était nécessaire
pour vider "l'abcès".
Après avoir rassemblé tous ses efforts pour me libérer des souvenirs de ce drame affreux, JFM a traité chaque organe, remontant même à ma vie embryonnaire, à mes ancêtres, à mon ADN !!!
Je ne pensais vraiment pas qu'on pouvait avoir une quelconque action sur tout ça, et il me semblait que toute sa vie, on devait traîner derrière soi un héritage plus ou moins heureux que nous avaient transmis nos ancêtres au fil du temps...
Je me suis sentie ENFIN renaître à la vie...
Depuis que je suis passée entre ses mains , je ne sais par quelle "magie", je ne peux plus reconnecter cet instant terrible de ma vie.
C'est comme s'il avait effacé, vidé tout cela de ma tête.
Même en insistant, je ne retrouve plus RIEN, comme si ça ne s'était jamais passé, alors que ça avait causé tant de dégâts...
Je n'arrive pas à y croire...J'ai subi ce viol le 6 janvier 70 (nous sommes en 2008),et depuis cette date, tout était resté aussi présent dans ma tête qui si ça venait de m'arriver.
Il ne s'est passé aucun 6 janvier sans que je revive chaque instant, chaque situation de ce terrible soir. Ce souvenir pénible et obsédant me gâchait la vie, et maintenant, c'est comme s'il s'était envolé de ma tête!
Je ne remercierai jamais assez JFM et ma voisine qui a eu l'excellente idée de me le faire connaître! Symboliquement, j'ai tenu à lui faire ce témoignage aujourd'hui,1er Janvier 2008.
Il m'a fait un immense cadeau en me débarrassant du boulet que je traînais, voici mon "cadeau".
Un immense MERCI , vous avez changé ma vie! Nicole de Grenoble


T4


Monsieur..
Il était une fois une petite fille de 32 ans qui ne savait plus comment aimer la vie.
Cela faisait des années que je cherchais ma reconnaissance à travers diverses méthodes de développement personnel et plus clairement à travers les yeux de mon père.
Oui je croyais avancer sur le moment mais je retombais encore plus violemment à chaque situation de la vie qui pouvait faire du mal à cette petite Marianne.
Hantée par une volonté de mourir, habitée par la fausse idée de n'être rien sur terre.
J'étais comme un Albatros qui a chaque atterrissage continuait de boiter, de se cogner face à ce vieux schéma dans lequel on se croit si bien, qui est celui de vivre avec la peur dans la douleur et sans lueur.
Mon amie, ma maman de cœur comme je lui dis si souvent, m'a parlé de vous, de votre méthode
de travail en utilisant les fioles Naet…
Déjà 8 mois passés depuis ce fameux rdv qui a bouleversé ma vie, mon âme.
Avant de venir vous voir j'étais en psychothérapie...et vous comme par enchantement, parce qu'en une seule séance vous avez trouvé le fond du problème, vous avez bousculé, bouleversé, transformée, "rayonné" mon être le plus profond :
Des attouchements incestueux sur une enfant de 3 ans, ça ne s'élimine pas comme ça !
Nous nous sommes vus à plusieurs reprises car un nettoyage de 30 ans, c'est un bout de chemin quand même.
Votre travail est ultra efficace car le travail sur les émotions du corps ne trompent pas, à l'inverse d'une psychothérapie où l'on ne fait que parler avec une intelligence manipulatoire capable de tromper son monde, son thérapeute.
Aujourd'hui 8 mois plus tard, quel gain de temps!
Vous m'avez donné le goût de vivre, de prendre conscience de mes valeurs, des belles choses que j'ai réalisées dans ma vie et en l'occurrence la plus belle, réussite, celle de mon fils.
Vous avez su l'apaiser lui aussi alors qu'il n'a que 4 ans et à qui j'avais déjà transmis toute la pollution des bobos de mon cœur.
En 3 séances il a évacué ses colères. Mon fils était aussi en train de condamner sa vie, son existence, il se laissait quelque part mourir.
Aujourd'hui il est dans le présent, rigole toujours, et partage de bien meilleurs moments avec sa maman et son papa, et ses proches. Merci pour lui.
Voilà, nous étions deux êtres en perdition, et vous nous avez ressuscités.
Aujourd'hui je me sens une femme respectable, qui a envie de croquer la vie à pleines dents et
dont l' énergie circule enfin dans le bon sens.
Je ne manque pas de faire suivre mon expérience "JFM" et de vous envoyer de nouvelles âmes perdues pour lesquelles vous serez les guider vers la clef du bonheur. Merci..
Marianne de Grenoble


T5


Je suis traitée depuis de très longues années pour une dépression chronique qui s'aggrave au fil des années. Internée pendant six mois dans un hôpital psychiatrique, je traverse des moments de folie, j'ai des hallucinations....je m'enfonce dans les affres d'une maladie sans retour.
Avant de vouloir passer aux électrochocs, je me vois administrer tout ce que la médecine de pointe a de plus performant de nos jours : antidépresseurs, neuroleptiques à doses massives...mais en vain.... Mon organisme entier s'effondre...mon foie, mes reins... je ne suis qu'un amas de chair qui se traîne du lit à la table et de la table au lit.
En dépit de cette situation, je décide de rentrer chez moi pour retrouver mes trois enfants et mon mari et je me remets dans les mains de Dieu.
C'est alors que je m'oriente vers la médecine micro nutritionnelle qui me fait faire un bond en avant mais sans pour autant me guérir. Mon médecin nutritionniste me propose alors la méthode NAET que j'essaye sans plus attendre à Zurich, où je vis actuellement...
Je suis alors " désallergisée " pour les produits de base et vient le tour les combinaisons.
Après plusieurs semaines de traitement, j'ai l'impression d'une répétition qui va se prolonger pendant des séances et des séances....de nouvelles allergies se présentent toujours et les combinaisons me paraissent sans fin.
Je décide alors de rencontrer, pour une deuxième opinion un deuxième spécialiste de la méthode NAET sur le plan émotionnel.
Nous avions prévu quatre séances ensemble. Chacune d'elle fut une révélation. Un moment d'émotion intense, un raz de marée que mon thérapeute contrôlait avec une assurance qui me tranquillisait.
J'ai beaucoup pleuré, j'ai éclaté en sanglots en regardant mon visage dans le miroir et en imaginant le foetus que j'étais dans le ventre de sa maman...retour aux sources de la vie, à l'essence de la vie,
à ce que l'on croit enfoui ou simplement oublié et qui n'est en fait qu'une plaie béante qui attend d'être pansée.
Ainsi j'ai refoulé les chemins de ma petite enfance jusqu'à la femme que je suis aujourd'hui. Les enjambées étaient longues, parfois douloureuses, toujours authentiques.
Après ma dernière séance, mon thérapeute m'a dit " Hé bien vous allez renaître " ; je le croyais sans le croire.
J'ai déjà fait des années de psychothérapie où l'émotion a été à son comble.
Mais j'avais néanmoins l'impression que c'était cette fois ci quelque chose de différent qui s'opérait. Ce n'était pas seulement mon souvenir que l'on interrogeait, c'était tout à tour mes organes, mes sens, mon cerveau émotionnel ....la mémoire de chacun d'entre eux....et le corps ne ment pas ! Pendant plusieurs jours je sentais que mes paysages intérieurs se redessinaient.
J'avais l'impression d'un relief qui se formait ; de lourdes montagnes qui sortaient de la mer ; de continent qui se séparaient, de failles, de courants froids ou chauds..
J'ai ressenti le vent du désert, l'iode de la mer, les montagnes, la dérive des continents, les fleurs, le soleil...j'étais loin de mon histoire, c'est la nature qui avait pris le dessus. Et puis, je suis retournée voir à Zurich ma thérapeute NAET pour reprendre le rythme hebdomadaire de deux séances.
Je sentais déjà en moi sortir les premières fleurs du printemps.
Le résultat fut hallucinant. Alors qu'elle me présente tour à tour les tubes bases, poissons, noix...combinées avec le froid, chaud, les organes....mon corps était libéré, toutes les allergies avaient disparu.... Elle persistait à chercher une combinaison....mais en vain !...
Sur le pas de la porte elle interroge encore mon corps et finit par me dire que c'est incroyable.
Je suis sortie de chez elle tenant la main de mon petit garçon, nous crions tous les deux " Alléluia "... J'étais ressuscitée....
Je remercie Dieu d'avoir mis sur ma route JfM, personne d'une grande intégrité, d'une grande compétence, d'une grande profondeur.
J'ai l'impression que, doué d'une grande capacité d'analyse mon thérapeute a su trouver la source
et le fil conducteur de mon histoire. Il me semble qu'il y ait encore quelques portes à ouvrir et des plaies à panser mais la voie est ouverte. Avec toute ma reconnaissance-
Bernadette de Zurich


T6 …


Que dire, les séances avec lui sont si personnelles, profondes et vraies...
Il fait tomber les masques les plus résistants, refuse la tristesse des autres, combat les blessures faites depuis la vie embryonnaire. J-F M n'est ni un gourou, ni un magicien, juste un homme très croyant en la beauté de la vie.
Il écoute, il donne, il recherche les causes profondes du "mal-être". Je l'ai rencontré lorsque j'avais 40 ans, l'âge mûr dit-on... Aujourd'hui, j'ai 41 ans et je vis tout simplement, je vis avec un profond bonheur de vivre cette vie malgré les frasques de mes parents, un viol, l'impuissance dans l'attente de voir se confirmer le diagnostic vital de mon enfant à la naissance, la culpabilité d'avoir failli tuer mon enfant par accident, un divorce catastrophique tant au niveau amoureux, qu'amical et familial, une dépression, des tentatives de suicide...
Mes amis (également témoins de ma vie) me disent que ma vie fut telle, qu'elle fait "mauvaise série américaine", qu'elle n'est pas croyable au sens premier du terme!
Lorsque j'ai rencontré mon mari actuel qui est mon rayon de soleil comme mon fils, il ne me croyait pas, puis au fils des années, des discussions avec les membres de mes familles maternelles et paternelles, mes amis, il a compris que je ne mentais pas, pourquoi j'étais devenue si dure, fermée et en situation d'auto-défense perpétuelle.

J'ai rencontré Jean-François pour un problème de dos, après 3 mois d'immobilisation, sous corticoïde à forte dose et une ceinture 24/24, mon médecin constatant l'échec des méthodes classiques m'a envoyé le voir.
Partant d'un simple problème de dos, il m'a amenée avec douceur et bienveillance sur les vraies problématiques. Nous sommes passés au traitement NAET (émotionnel) … Les séances ont parfois été difficiles déclenchant colère, tristesse, agressivité, larmes, interrogations, mais petit à petit, je revivais et riais.
Et puis, catastrophe dans la vie d'une femme de 40 ans: hystérectomie après une grossesse extra-utérine, puis une fausse couche... tous mes rêves d'avoir un deuxième enfant avec mon mari se sont effondrés et je me suis effondrée aussi. J-F m'a consacré beaucoup de temps, il a longtemps cherché ce qui déclenchait une telle réaction et que je ne parvenais absolument plus à gérer, j'étais en blocage permanent, je ne pouvais plus parler ni même pleurer.
Il m'a fait réfléchir pour l'aider à trouver une entrée en moi tant les blocages de mon corps et de mon esprits étaient forts. Lorsqu'il a trouvé, j'étais effarée que l'on puisse accéder avec un test et quelques fioles à mon "secret inconscient"… Le ressenti que j'avais mis tant d'années à enfouir au plus profond de moi tant j'avais honte des événements de ma vie depuis ma plus tendre enfance, ressortait ENFIN : je culpabilisais de vivre.
Moins de 3 mois après cette séance, je vais bien, si bien que la vie est un bonheur de tous les jours. Jean-François m'a permis de m'autoriser à vivre et de trouver ma place dans la vie en tant que personne et femme de 41 ans sans utérus, mais femme et belle en moi-même. Avec de tels résultats, je lui ai amené mon fils qui était très perturbé du fait de son histoire également lourde, j'ai vu mon fils renaître et sortir de son blocage affectif qui l'empêchait de mûrir et d'être heureux. Aujourd'hui, il a 10 ans et il accepte sa dysgraphie et sa précocité avec toutes les conséquences de vivre un handicap, même léger, en pouvant l'analyser quasiment comme un adulte et en l'assumant.
Je lui envoie aussi un certain nombre de personnes en très grande détresse et qui ne voient plus d'issue dans leur vie, certains sont venus me remercier de les avoir adressé à J-F. Je lui ai souvent dit merci mais je ne lui ai jamais dit à quel point mon affection pour lui est profonde, ni à quel point il m'a révélé à moi-même et comme je suis heureuse d'être devenue encore plus vraie et femme. Mais je crois qu'il le sait et l'a vu.
Je suis régulièrement en contact avec lui et je retournerai le voir sans aucune hésitation car je sais qu'il est dans l'amour des autres sans aucune malveillance. Merci Jean-François et merci Naet .

Eléa de Voiron


T7

J'ai vu JFM dans un premier temps pour un problème d'allergies que je souhaitais traiter en NAET.. En quelques séances mon hypersensibilité à certains médicaments a disparu.
Mais cela ne représentait que le sommet de l'Iceberg. JFM m'a proposé de travailler l'émotionnel (blocages et accumulation de conflits émotionnels). Ayant un travail stressant, difficile, une vie affective peu satisfaisante, étant à la base " à fleur de peau" et en finale ayant une grande fatigue avec l'impression de ne rien pouvoir faire évoluer...Je n'avais rien à perdre !
Petit à petit, au fil des séances, j'ai ressenti plus de légèreté, de facilité à prendre des décisions, plus d'énergie, de positivisme.... Je me noyais moins dans mes émotions qui ne m'envahissaient plus de façon excessive et négative. J'étais plus en paix avec moi-même donc avec les autres....
Il en découla progressivement au fil des séances un "assainissement" dans ma vie professionnelle
et affective : moins de conflits et de colères rentrées au travail ! J'avais enfin la capacité de prendre ma vraie place auprès de mes collègues, d'affronter le stress avec recul et d'être enfin constructive.... Au niveau affectif j'ai pu me libérer de l'emprise destructrice de mon conjoint et de lui refuser enfin le droit de me traiter comme il le faisait...ce qui me devenait insupportable!
J'ai pu prendre des décisions et m'y tenir sans avoir peur de déplaire, de perdre et d'être abandonnée car je réalisais enfin que je méritais mieux!
Grâce au travail de JFM et ses tubes Naet, j'ai pu réaliser physiquement et psychiquement que j'étais quelqu'un de pas si mal et qui méritait le bonheur, la douceur et le respect...
Pour cette libération du carcan émotionnel je le remercie pour son travail, sa disponibilité et son humour!

Josiane de Grenoble

T8

J'ai été soignée par J.-F M durant un an et demi et cela a produit un changement radical dans ma manière d'être et de vivre. Apres cinq ans de psychothérapie, j'éprouvais encore énormément de souffrances qui provenaient d'une enfance douloureuse et d'événements difficiles. J'ai été abandonnée très jeune par ma mère et j'ai perdu accidentellement mon père a l'âge de 6 ans.
J'ai été éduquée par un couple de lesbiennes, ma tante et son amie qui m'ont permis de me reconstruire un peu en m'apportant beaucoup d'amour.
Depuis toujours je vivais dans la culpabilité vis-à-vis des autres. A cela s'ajoutait une grande peur de décevoir, de ne pas plaire, de contredire... Chaque relation devenait un enfer, une pression psychologique continue. J'avais également une grande peur de la solitude qui m'empêchait de réaliser énormément de projets personnels. Je n'agissais que par rapport aux autres, pour ne pas être seule, pour être aimée, mais jamais pour moi, car je ne m'appréciais guère.
Cette peur me mettait très souvent dans des états de panique, de stress avec des symptômes physiques de toutes sortes (mal au ventre durant toute mon enfance, eczéma chronique, allergies alimentaires...). J'éprouvais également un grand manque de confiance en moi qui allait jusqu'a ne plus me supporter, je m'empêchais donc d'être satisfaite de mes réussites, de me sentir appréciée, de parler de moi de manière positive.
Ces principales émotions destructrices me mettaient très souvent dans un état de déprime, de dégout de la vie et de moi-même, m'empêchant de vivre pleinement. Au fur et a mesure de mon travail avec Naet et avec J-F, travail sans aucun effort d'ailleurs, les souffrances se sont adoucies peu a peu jusqu'a disparaitre complètement.
Désormais je parviens a entretenir des relations amicales avec sérénité en assumant mes choix, en ne partageant pas toujours les mêmes idées mais sans que cela produise un tiraillement douloureux.
Désormais, je peux concevoir des projets personnels en me sentant capable de les mener a terme et en restant le centre de mes choix.
Petite anecdote, maintenant j'aime aller toute seule dans un café, alors qu'avant cette situation m'embarrassait et m'effrayait énormément. La peur d'être abordée, d'être vue toute seule me rendait impossible de rentrer dans un café!
Finalement, aujourd'hui, j'ai pour la première fois de ma vie, l'esprit clair sur qui je suis, et cette évolution s'est déroulée sans effort, quelques rechutes parfois, mais rien de violent.
Tout s'est clarifie, je ne mets plus en danger par peur du rejet de l'autre, je sais me protéger sans culpabiliser. Je sais désormais que je suis digne d'estime et je vois mon passe avec calme.
Je comprends maintenant que ma mère ne m'a pas abandonnée par méchanceté mais surement a cause de ses propres difficultés personnelles dans lesquelles je n'ai aucun rôle.

Ten Siao de Taïpeh


T9

J'ai rencontré JFM quand j'avais 16 ans, par rapport a des problèmes de maux de ventre qui duraient depuis des années.
Mon médecin généraliste m'avait dit que ces problèmes étaient parfois liés a un problème de vertèbres. C'est pour cela que j'ai consulté Mr Marty..
Mais au-delà des problèmes de colonne, il a découvert un autre problème, plus grave…
En effet, j'ai été VIOLEE de 6 à 8 ans, par le fils de ma nourrice, âgé de 14 ans (qui était mon cousin) et ce, tous les soirs de la semaine…
Viols accompagnés de toutes les perversions sexuelles possibles : fellations, sodomie, etc..
J'avais 6 ans quand tout a commencé… Je n'ai jamais réussi à en parler à quelqu'un tellement
j'avais honte et peur. J'ai gardé mon secret pendant dix ans…C'était si lourd à porter..

Il a fallu que ma soeur qui avait subi le même sort que moi ( sans que je le sache ! ) fasse une tentative de suicide au Lycée pour que nous dévoilions enfin notre martyre...

Le suicide m'a aussi parfois effleuré l'esprit…
A chaque fois que ma douleur revenait je pleurais…Les cauchemars envahissaient mes nuits…
Je ne voulais plus sortir de chez moi de peur d'être mal jugée, je ressentais une culpabilité terrible m'envahir…
Chaque jour je pensais à ce que j'avais subi et des images horribles me revenaient sans cesse en mémoire..et ma souffrance ne faisait qu'empirer.. Mr Marty grâce à la méthode NAET, tout en testant les dégâts a pu débloquer un émotionnel terriblement perturbé…
Grâce à ces fioles dites " émotionnelles ", en deux ans il a pu tout effacer de ma tête…
Les séances étaient très dures…car il me fallait revivre tout ce que j'avais vécu…
J'ai beaucoup pleuré… Mais aujourd'hui, les résultats sont là…J' ai commencé une nouvelle vie, le passé s'est évanoui…
J'ai 22 ans, je me suis mariée et j'attends mon deuxième enfant…
Moi qui avait peur d'avoir des enfants à cause de mon passé… Merci JFM…je ne pourrais jamais vous oublier…..

Mélanie de Montpellier


T10

Une conférence sur le traitement des allergies m'a fait connaître J F Marty.
Je subissais depuis une quinzaine d'années des allergies qui devenaient de plus en plus sévères.
Dès la première séance les résultats ont été spectaculaires et j'ai pu arrêter tous mes traitements. Forte de cette expérience j'ai demandé à JFM de m'aider à résoudre le mal-être général que j'éprouvais.
Sans avoir un tempérament dépressif, je ne me sentais pas bien, je n'avais pas confiance en moi et j'éprouvais de plus en plus de gêne dans mes relations avec ma mère qui, malgré mes 56 ans, me répétait encore, à la moindre occasion, que je n'avais jamais été désirée.
J'éprouvais un sentiment de culpabilité et pensais de plus en plus que si je n'étais pas née, les problèmes familiaux avec mon seul frère n'auraient plus lieu d'être.
JFM a traité ce problème de culpabilité et de rejet, que je ressentais de la part de ma mère, et
qui me faisait me rejeter moi-même depuis ma naissance.
Ce rejet de moi-même se manifestait soit par des maladies physiques, notamment mal de dos, ou organiques par problèmes intestinaux.
Aujourd'hui après quelques séances, je suis sereine dans mes rapports avec ma mère et je supporte ses remarques ou attitudes désagréables sans plus en être atteinte dans mon physique comme dans mon mental.
J'ai aussi vécu un épisode très douloureux par lequel j'ai découvert que ma belle-mère, malgré des relations qui me semblaient profondes, me considérait toujours comme une étrangère à la famille sans aucun droit à la parole. J'en ai été très profondément blessée et je digérais mal cet état de choses.
JFM a traité le ressentiment et la colère que j'avais en moi et depuis, là aussi, mon attitude est devenue sereine et j'arrive même à m'amuser des réflexions aigres-douces que m'adresse ma belle-mère.
Les personnes qui me côtoient aujourd'hui me trouvent beaucoup plus calme. Quant à moi, j'ai beaucoup plus confiance en moi et je peux prendre plus de recul face aux aléas de la vie familiale comme professionnelle.
J'ai déjà fait profiter de cette expérience plusieurs personnes de mon entourage qui, elles aussi, ont pu résoudre de lourds problèmes.
Je remercie de tout cœur JF Marty pour le travail qu'il a réalisé sur moi, sa disponibilité et sa bonne humeur.


Michelle de Marseille…



T11


Lorsque je suis venue la première fois, je croyais aller bien. Je sentais qu'il y avait des choses enfouies, non dites, refoulées....Mais je faisais avec, parce que je pensais ne pas avoir le choix.
Et puis tout le monde à son lot alors ...Soyons brave! Malgré tout, une de mes amies sentant que parfois j'étais sous tensions avec ma mère ....M'a recommandé aux bons soins de Jf .
Ce qu'il faut savoir c'est que je ne m'attendais à rien en particulier, mais je crois que j'avais terriblement besoin de parler, d'être comprise, et soulagée de mes peines.
Vous me direz :"un Psy ferait aussi bien l'affaire..." Et c'est là, toute la différence... Un Psy...
J'avais déjà connu...Ils vous écoutent pendant des heures mais pour faire avancer les choses .....
Rien ! Dès la première séance, je me suis sentie bien, en confiance avec Jfm.
Ce que j'ai pris au départ comme un amusement, s'est vite avéré beaucoup moins drôle lorsqu'il a commencé à me percer à jour au bout de quelques minutes!
Des larmes ruisselaient sur mes joues sans comprendre pourquoi.
Là, j'ai compris que si mon esprit croyait avoir fait le deuil de tous les décès que j'avais eu dans
mon entourage, mon corps lui, ne l'avait pas fait.
Alors, j'ai pris le parti de ne plus vouloir refouler, ni même souffrir pour rien.
J'ai pris mes visites chez Jf comme une thérapie. Un vrai moment de confidence et pour moi
un vrai moment de bonheur.
Je pouvais enfin tout dire : la perte de ces êtres chers, la honte de mon adultère, mes peines de cœur.....Autant de poids morts que je portais en moi.
Ensemble, nous avons remonté le temps. Enfin comprendre pourquoi je me détestais tant. Un âge... 3ans.....Une dispute de famille dont j'étais le sujet... Mes parents obligés de me laisser....
Et voilà comment pendant 38 ans on porte en soi un sentiment de haine et d'abandon si intense. Qui pouvait m'aider à comprendre et à prendre conscience de cette origine ?
Jfm peut le faire. Tout ceci ne s'est pas fait en une seule fois. J'ai eu des colères, des peines intenses qui ressurgissaient..
.
Heureusement, Jfm m'accueillait toujours dans mes moments de crises inexplicables.
Il fallait que cela sorte. Parfois, bonjour les dégâts !
Mais le résultat est là. Je ne saurais pas expliquer exactement ce qui s'est passé au fil de ces
quelques séances. C'est de l'impalpable. On ne peut rien quantifier.
On connaît les faits qui se sont déroulés dans notre passé mais l'indifférence fait place à la peine. Quel soulagement !
Aujourd'hui, je me suis trouvée. Je me sens épanouie et bien dans ma peau.
Les résultats sont plus que bénéfiques dans ma vie de tous les jours mais aussi ce qui a énormément d'importance pour moi : mon couple. En 15 ans de vie commune, nous avons retrouvé un réel équilibre, une super entente. Et je souhaite ce bonheur à tout le monde.
Voilà, c'est tout simple....
Vous savez que si vous avez besoin d'une oreille, d'un soutien et d'une réelle métamorphose intérieure, vous pouvez compter sur JFM, sera là pour vous.
C'est sûr ! Avec tout mon affection et ma reconnaissance !

Beatrice de St Ismier.


T12


Depuis que je suis soigné par J.F.M (cela fait bientôt 2 ans), ma vie a beaucoup changé.
Je subissais ce qui m'arrivait sans avoir l'impression qu'un jour cela pourrait s'améliorer.
En effet, mes problèmes " psychiatriques " occupaient une grande partie de mon cerveau et généraient en moi une énorme fatigue.
Mais, au fil des séances, j'ai commencé à faire des choix de plus en plus conscients par rapport à des évènements, envers qui je changeais peu à peu de point de vue.
Par exemple, au bout de 3 mois de séances avec JFM, j'ai sereinement décidé d'arrêter de suivre des études qui ne me convenaient plus depuis 1 an au moins déjà, sans avoir peur, mais aussi en me sentant pleinement responsable de ce que cela pouvait entraîner, (ce qui auparavant n'était pas forcement dans mes cordes).
D'autres parts, étant musicien depuis l'âge de 13 ans, et ayant voulu faire de la musique mon
métier depuis le bac, je jouais principalement de la batterie.
Or, précisément un an après avoir rencontré JFM , m'est venu un déclic. Je serai toujours batteur, mais je serai aussi accordéoniste : je venais juste de m'apercevoir que mon grand-père m'avait transmis l'amour de cet instrument et tout ce qui va avec.
Je pense maintenant avec plus de recul, qu'à travers l'accordéon, j'ai voulu recréer le lien avec
ma famille, ce qu'elle m'a transmis, etc. … chose qui n'était pas possible avant.
De plus, à travers cet épisode, j'ai aussi franchi une étape de ma vie : j'ai enfin quitté l'adolescence. La batterie, que j'ai commencé à étudier en plein cœur de l'adolescence, m'est tout de suite apparue très naturelle. C'est en effet un instrument qui procure beaucoup d'adrénaline et de sensations fortes pour celui qui en joue comme pour celui qui l'écoute.
J'avais besoin de tout cela à cette période là. Mais maintenant, l'accordéon symbolise pour moi,
le fait de raconter des choses plus nuancées, subtiles. En résumé, on pourrait dire que ma découverte de l'accordéon, symbolise le fait que je décide de faire de mon héritage une face, et non plus de vivre en voulant ce que l'on pensait que l'on voulait que je sois.
Un tel évènement entraîna donc aussi le fait que mes relations amicales, conjugales, familiales, professionnelles se sont toutes considérablement améliorées.
Etant plus ouvert aux autres, moins préoccupé par mes luttes intérieures, je suis beaucoup plus à l'aise, donc je dois sûrement dégager une force d'énergie, beaucoup plus agréable et propice à l'échange.

Mais la plus grande victoire sur moi-même, c'est l'arrêt des anti-depresseurs qui empoisonnaient ma vie...Je suis enfin LIBRE....
J'arrive maintenant à vivre une vie de musicien professionnel, dans laquelle je m'épanouis. Je joue dans environ une dizaine d'orchestres différents avec lesquels je parviens à construire de plus en plus d'histoires humaines et musicales.
Enfin, c'est aussi en faisant des concerts, que je travaille comme musicien, et sur ce point, la contribution de JFM est encore une fois, considérable : mon jeu étant libéré de la peur, du jugement des autres, de la peur d'échouer, du manque de confiance en moi, il est beaucoup plus audacieux, généreux et paradoxalement plus fou aussi.
Patrick- Grenoble…28 ans


T13


Monsieur Je voudrais vous remercier très sincèrement du travail que vous avez fait sur moi.
En effet, il a fallu 5 ou 6 séances avec vous pour qu'enfin, je puisse voir la vie avec sérénité, objectivité, sans m'accrocher à des illusions. Certes, le travail de fond était important.
Une histoire, une passé, on a tous comme vous le dites des casseroles, mais là, j'avais de véritables enclumes sur le dos et combien de médecin et de traitements n'y ont rien changé.
Oui, j'ai eu des faiblesses, oui j'ai fait une tentative de suicide, oui j'ai fait de l'anorexie, oui je me suis scarifié, pour l'amour, l'amour d'un père que je croyais sans amour pour moi, l'amour d'un homme auquel je me suis accroché durant 25 ans.
Pourtant ma vie, elle est toute simple, un mari qui m'aime plus que ce que l'on peut espérer, deux enfants qui sont ma plus belle récompense.
Et ce mal être lancinant, cette culpabilité, car j'ai promis fidélité et le partage pour le pire et le meilleur. Alors, pourquoi, un homme peut avoir tant de pouvoir sur une personne, pourquoi
j'ai eu cette crainte de perdre, je le sais maintenant, j'ai tout simplement peur de ne pas être aimée, mais j'ai le choix d'être aimée et c'est là ma liberté.
J'ai retrouvé ma liberté, grâce à vous. Je suis venue, sans conviction au départ je l'avoue et puis après la première séance, mon corps n'agissait plus comme je lui demandais, c'est lui qui décidait, j'étais mal, je l'avoue avec des réactions que je ne pouvais maîtriser, tristesse, peine, colère, besoin d'avoir mal, besoin de me punir, et puis, j'y ai cru avec une immense volonté de ne plus vouloir souffrir et de ne pas perdre l'homme avec lequel j'ai choisi de vivre.
Plus les séances se sont écoulées, plus j'étais fatiguée.
Et puis un jour, quand ? comment ? je ne sais pas, tout est devenu limpide, clair, simple.
Mon dieu, pourquoi,me suis-je pris la tête comme cela, je me suis posée la question :
qu'a fait JFM pour que je puisse être détachée des choses qui me pesaient tant ?
Je n'ai pas la réponse, mais ce que je sais, c'est le bien que j'ai ressenti.
Alors, j'imagine que toute l'énergie que vous mettez dans votre travail pour les autres, aux services des autres, croyez moi, rien est inutile, je pense que vous le savez, mais là, que vous dire d'autre à part, merci, merci, merci.
Il se peut en revanche que vous me revoyiez; une carte de visite comme la vôtre, on ne l'égare jamais.
Très sincèrement. Nathalie de Paris...

T14

Jean-François,

j'ai lu les différents témoignages plus bouleversant les uns que les autres.
Il est vrai qu'en lisant ce que disent ces femmes certains nous prendrons pour une secte...oui avec un drôle de gourou. Alors je vais moi aussi parler de notre rencontre.
Une de mes amies est venue vous consulter pour son fils car une amie lui avait parlé de vous.
Un jour je lui ai demandé qu'elle me prenne un rendez-vous pour voir ce qu'il serait possible
de faire pour mes problèmes de mycoses. Vous pensiez au départ qu'il suffirait d'une ou deux séances…
La première séance, vous m'avez demandé la raison de cette visite.
Je vous ai répondu que je faisais mycose sur mycoses, que j'avais essayé plusieurs soins, en vain. Vous m'avez demandé de m'asseoir sur votre siège..
Vous êtiez là à regarder mon dos. Je ne suis pas surprise par votre méthode.
je suis plus du genre à me soigner par la médecine douce et parallèle.
Je vous laisse donc faire et je vous écoute et là, doucement, vous me dites "c'est un gros morceau".
A cet instant, je sais au fond de moi ce que vous alliez me dire.
Je vous ai laissé le dire, j'avais besoin qu'on me dise ce que je savais déjà.
Vous retournez le siège afin, que je vous regarde. Sans que je n'ai eu besoin de le dire, vous me dites "il s'agit d'attouchements".
Je ris, oui je ris mais jaune, je suis mal à l'aise et pourtant si à l'aise... quel paradoxe!
Mes yeux deviennent rouges, les larmes coulent. En sortant de cette première séance,
j'étais un vrai zombie, le regard perdu !
Mon amie qui avait emmené son fils ne me reconnaissait pas, j'errais dans la rue en attendant
que la séance du petit se termine.
Je ne l'avais dit qu'à cette amie et JF me le disait car je savais enfin que ce que j'avais vécu n'était
pas le fruit de mon imagination. Les séances se sont enchaînées, je passais par des phases d'euphories, de grande tristesse, de mal être, une sorte de dépression.
Il m'arrivait de douter, de me dire que JF avait trouvé mais comment allait-il me "guérir"?
Un jour les mycoses étaient plus fortes, d'autres fois j'étais tranquille et ça repartait de plus
belle. Un jour elles ont décidé de me lâcher et je comprends maintenant que j'avais enfin lâché ce fardeau et qu'il n'empoisonnait plus mon corps.
J'en ai quelquefois encore mais je sais que ça vient au moment de mon ovulation, le moment où
je pourrai être maman. J'ai envie de l'être, j'ai envie de donner la vie car je sais maintenant que ce bébé ne sera pas "intoxiqué"par cette histoire.
J'ai pu en parler à mon amoureux, à certaines personnes de ma famille, des amis et je me sens
enfin bien.
J'ai revu mon "agresseur" ! je craignais ma réaction ! il y a eu des larmes mais quelle belle satisfaction de voir cet individu si mal car lui jusqu'à sa mort il devra vivre avec cette culpabilité.
Je n'ai plus de haine pour lui, j'ai de la pitié mais pas de compassion.
Jean-François vous m'avez aidé à m'aimer, à me trouver jolie, mon chéri m'aide aussi à avancer et me rassure lorsqu'il sent que je doute de moi.
Vous y êtes pour beaucoup dans cette guérison, je vous remercie sincèrement de votre aide, de l'écoute et de cette thérapie accélérée.
Depuis le temps que je vous en parle, il est temps que je vous envoie une autre blessée de la vie, je sais qu'elle ira bien mieux après le travail que vous effectuerez avec elle.

Toute mon amitié,

S. Lyon

T15

 

 

A vous Monsieur JF.M qui avez le don de venir en aide à tout ces pauvres gens victimes comme moi, qui ne savait à peine parler à l'âge de 4 ans et qui malheureusement ait eu la malchance de croiser ce pédophile !
J'ai donc grandi avec le cerveau complètement à l'envers sachant que mon seul moyen de défense était d'essayer d'oublier et d'enfouir en moi toutes ces souffrances.
J'appartiens à une famille maghrébine où tout est tabou !
C'est un lourd fardeau d'être né d'une telle famille! Mon père, est emprisonné 7 ans par les Français pour avoir refusé le port d'armes, comme un déserteur…puis il devient Harki !
A sa sortie de prison il rejoint ma mère …elle est divorcée, a abandonné son premier bébé puis en a perdu un deuxième à l'âge de 18 mois et je nais !
Après moi viendra un frère qui vient de mourir à l'âge de 37 ans en 2007… Un mois après ma naissance je suis abandonnée par ma mère , car la grossesse de mon frère est très difficile…
Je suis recueillie par ma sœur aînée qui a 16 ans à l'époque et qui 10 ans après se mariera avec un autre pauvre type qui me fera des attouchements…
Dans ma tête de gosse il était mon second père car devenu le mari de celle qui a repris la relève de ma mère ! Je me sens abandonnée une fois de plus car je ne veux plus aller chez ma sœur, errant de rue en rue et subissant d'autres abus par une bande d'ados.. qui me font subir des fellations....
De là j'essaye de reconquérir l'amour de ma mère dans les bras de femmes plus perturbées que moi
et je rentre dans la spirale de l'homosexualité.
Je me mets en ménage avec une compagne terriblement despote...C'est le début de l'enfer...

Vous m'en délivrerez en me rendant une sexualité normale...
Je crois que cette étape sera inévitable pour ma reconstruction, tout en étant suivie par une autre sœur qui a 8 ans de plus que moi et qui essaye à son tour de faire mon éducation !
5 ans après elle se marie avec une homme qui jalouse notre relation entre soeurs, et qui fait tout pour nous séparer.
Pendant ces années pas trop de problèmes ….mais je me sens trahie car ma sœur assiste au mariage de la fille du pédophile qui m'a agressé…
Et puis c'est le décès de mon frère très proche de moi et là je ressens est un abandon total et le retour d'une culpabilité immense !
Heureusement que vous étiez là pour m'aider à évacuer toutes ces vieilles émotions enfouies amalgamées avec le feu d'artifice de la trahison et du deuil de mon frère..
Aujourd'hui je vois la lumière car rien que le fait d'écrire cela me fait beaucoup de bien et je ne parle pas de la paix intérieure qui commence à se révéler de jour en jour car le travail n'est pas fini mais je crois qu'un gros morceau s'est enfin achevé !
Merci d'avoir été là sur ma route pour la guérison de cet horrible vécu, mais rien est dû au hasard comme je l'ai dit en début de témoignage, un saint n'arrive jamais au hasard et j'en remercie le Ciel...
Merci de tout mon coeur, mais encore une fois ce mot est trop faible par rapport au cadeau que vous m'avez fait.

 

Nadia de Grenoble...

 retour index